En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal IRSTEA Région Nouvelle-Aquitaine

PSDR Aquitaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

La valorisation et le transfert en région, coeur du génome de PSDR

Les recherches partenariales visent à décrire et analyser les processus de développement régional, ainsi qu’à fournir des outils aux acteurs du développement, qu’il s’agisse des partenaires privés (exploitations, entreprises, coopératives…) ou publics (collectivités locales et territoriales, services déconcentrés de l’État, établissements de formation).

Méthode et ingénierie PSDR : une recherche en partenariat au service des enjeux régionaux

Opérationnels depuis les années 90, sans cesse améliorés, les Programmes PSDR se distinguent des autres dispositifs par la définition d’une méthode de travail et d’une ingénierie qui garantissent la co-construction du partenariat, le suivi de la progression du travail de recherche à chacune des étapes du projet, ainsi que la production d’outils de transfert et de supports de valorisation
1) La co-construction commence en amont des projets. Elle repose sur le recueil des avis des partenaires de terrain et des partenaires institutionnels comme les régions, puis les échanges entre chercheurs et professionnels au cours de forums facilitateurs d’interactions. La construction commune des projets repose sur l’implication des partenaires directement concernés dans la démarche collaborative ainsi engagée.

2) Les projets acceptés font l’objet d’un suivi régulier, tout au long des quatre années de travail, par une équipe de permanents, qui vérifient l’effectivité du partenariat, la conformité des réalisations scientifiques aux objectifs annoncés, le respect des budgets, etc.

3) La phase de valorisation se caractérise par la production d’un ensemble de supports de valorisation normés, garants de l’identité et de la cohérence du programme. Des fiches techniques présentent les principaux outils opérationnels élaborés pour l’usage des professionnels dans chacun des projets. Des Focus proposent des éclairages plus précis sur certains points de méthode ou des résultats des projets, sans compter la production de nombreux documents techniques à destination des acteurs des territoires.

PSDR 4 : une ambition de renforcement de l’opérationnalité des résultats de la recherche

PSDR 4 vise à renforcer l’ambition de valorisation des résultats scientifiques et leur traduction en outils et dispositifs efficaces, qui répondent aux préoccupations des acteurs et tiennent compte des enjeux de développement identifiés à l’échelle de chaque région. L’allongement des projets, par une quatrième année dédiée à la valorisation, symbolise cet engagement. Il s’agit par ailleurs, sur de grandes thématiques communes à différentes régions, de mieux articuler les résultats afin de consolider les acquis scientifiques et les traduire en outils opérationnels et transférables à l’échelle inter-régionale.

Renforcer les moyens dédiés au transfert des résultats vers les acteurs des territoires. L’objectif est de systématiser la production d’outils de transfert et de valorisation. L’effort vise à renforcer les moyens humains dédiés à cette mission, au sein des projets et des équipes d’animation en région. Avec les Conseils Régionaux et les partenaires des projets, une attention particulière sera portée à la recherche de moyens financiers, notamment les fonds européens, permettant de doter ces démarches et d’allouer des financements spécifiques aux opérations de transfert. Pour les régions déjà impliquées dans PSDR 3 la poursuite de la valorisation des travaux se combinera avec la construction progressive d’outils opérationnels et de formation issus des projets de PSDR 4.

Améliorer la co-construction des projets et des outils de valorisation. La prise en compte, dès la phase de construction des projets, d’un objectif de transfert des résultats à destination des acteurs des territoires, doit permettre de mieux identifier les besoins, les étapes et les formes nécessaires. La démarche de co-construction des projets entre les équipes de recherche et les partenaires, sous l’égide des cellules locales, permettra de penser ensemble les outils opérationnels et les modalités d’appropriation par les acteurs impliqués dans les projets, ainsi que par la Région et les autres acteurs locaux.

Articuler les projets PSDR et les autres dispositifs de recherche. Dans un contexte de tension des financements publics à la recherche, l’exigence d’une meilleure articulation entre les différents dispositifs se renforce. L’enjeu est de mieux penser la complémentarité du Programme PSDR avec les dispositifs de recherche en région et au sein des instituts de recherche, mais aussi de renforcer la cohérence de son positionnement et de ses réalisations par rapport à d’autres dispositifs de recherche en partenariat (CASDAR, GIS, UMT et RMT, etc.), afin de mieux identifier ses spécificités et sa plus-value.

Sensibiliser les équipes de recherche et les partenaires aux enjeux de transfert et d’innovation. Les opérations de transfert des résultats de la recherche exigent des compétences spécifiques et un investissement soutenu, pas toujours au coeur de l’activité des chercheurs. La sensibilisation des équipes à ces phases spécifiques et la mobilisation des partenaires dans la co-construction de supports adaptés aux besoins des territoires doit permettre de renforcer la pertinence des réalisations menées dans le cadre de PSDR4.

Voir aussi