En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal IRSTEA Région Nouvelle-Aquitaine

PSDR Aquitaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

AquaVIT : Quand les plantes Aquatiques invasives Transcendent les frontières des lacs Aquitains

Lac de Hourtin
© www.onf.fr

Coordination

Jeoffrey Dehez (IRSTEA) – Fanny Bouilly (GIP Littoral)

Territoire

Nouvelle-Aquitaine / Aquitaine

Porteur de projet

jeoffrey.dehez@irstea.fr

Partenaires scientifiques

IRSTEA, université de Bordeaux

Partenaires socio-économiques

GIP Littoral, Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant des Etangs du Littoral Girondin, Syndicat mixte Geolandes, Agence de L’Eau Adour Garonne, Cap Sciences

Mots-clés

lacs, loisirs, macrophytes invasifs, qualification, coordination d'acteurs

Résumé du projet

Les lacs Aquitains sont des espaces vulnérables à enjeux spécifiques qui contribuent de façon significative à l’attractivité des territoires qui les portent et au développement touristique régional. Ils sont fréquentés toute l’année, pour la pratique de nombreux loisirs, tant par les touristes que par les résidents. Dès lors, ces espaces sont l’objet de nombreuses interventions (restauration écologique, équipements, surveillance, animation…), entreprises notamment dans le cadre de politiques publiques (DCE, SAGE, Schéma Plan Plage…), et au travers desquelles se croisent des acteurs de nature très variée (publics, privés ou associatifs). Ces dernières années, les modalités et les objectifs de gestion qui sous-tendent ces interventions se trouvent questionnés sous l’effet de changements économiques (ressources financières), sociaux (évolution des attentes, « diffusion » des préoccupations environnementales) et environnementaux (comblement, pollution). Dans ce contexte, le développement d’espèces aquatiques invasives, telles que Lagarosiphon major et Egeria densa, constitue un bouleversement supplémentaire. Outre qu’ils peuvent gêner l’exercice de certaines activités (nautisme, pêche, chasse…), ces envahissements interpellent également les acteurs sur les objectifs (arrachage partiel ou total ? impacts environnementaux ?), les échelles d’action (anse, commune, lac ?) ou encore l’organisation de la gestion (chantiers publics, appel au bénévolat, contrats ?).

Le projet AquaVIT (« Quand les plantes Aquatiques inVasIves Transcendent les frontières des lacs Aquitains ») vise à accompagner l’évolution des modalités de gestion des grands lacs Aquitains, en tant qu’espaces qu’espace supports d’activités récréatives et touristiques confrontés à des enjeux environnementaux liés notamment aux colonisations par les plantes aquatiques invasives. Dans cette perspective, nous proposons une démarche résolument pluridisciplinaire, associant SHS (économie, géographie, sociologie) et sciences biotechniques (écologie, chimie), avec pour objectif de développer une analyse du fonctionnement et de la gestion des lacs, moins centrée sur les plantes aquatiques que sur le contexte et les enjeux (écologiques, économiques, sociaux) dans lesquels certains acteurs désignent ces plantes en tant qu’espèces invasives ; réciproquement, il s’agira aussi d’analyser les conséquences de ces catégorisations sur la définition des espaces d’intervention et des territoires. Notre positionnement scientifique consiste donc à articuler, non seulement le changement de regard avec le changement des pratiques mais encore les liens entre les regards et les modes de coordination d’acteurs tels qu’ils se construisent à différentes échelles. Plus particulièrement, ces liens seront examinés à travers les questions de l’écologisation ; de la qualification et de la délimitation spatiales ; de l’organisation socioéconomique. En outre, considérant que la matérialité et la spatialité comptent dans les actions humaines, nous nous démarquons des approches purement constructivistes et accordons une large place aux sciences biogéochimiques.

Le projet AquaVIT est construit sur un partenariat établi de longue date avec des acteurs dont la variété des objectifs d’intervention, des échelles et des domaines d’actions constitue une originalité supplémentaire au projet : le GIP Littoral, l’Agence de l’Eau Adour Garonne, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant des Etangs du Littoral Girondin (SIAEBVELG), le syndicat Mixte Géolandes et l’association CapSciences. Au-delà d’une implication forte durant la phase de conception, ces partenaires tiennent un rôle essentiel dans l’organisation et la valorisation de la recherche, via notamment l’ouverture et la valorisation dans leurs réseaux propres. Une originalité supplémentaire d’AquaVIT réside dans une action importante à destination du grand public et des « usagers ordinaires » de la nature. Pour nos partenaires, les innovations attendues du projet portent autant sur la conception des modalités de gestion des lacs, le soutien à l’application des politiques publiques (DCE, SAGE…) que l’identification de nouveaux leviers de développement régionaux, basés sur la valorisation et l’activation de spécificités propres aux lacs, en matière d’économie résidentielle et touristique.

Voir aussi

> Fiche de présentation du projet AQUAVIT

> 4-pages de présentation du projet AQUAVIT