En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal IRSTEA Région Nouvelle-Aquitaine

PSDR Aquitaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

ACTER

Action territoriale : quels modes de gestion publique des dynamiques rurales ?

Terrains ACTER
© PSDR3
Les dynamiques rurales font apparaître des configurations différenciées, allant d’un espace convoité ou contesté à un espace revalorisé ou délaissé. Selon les situations locales, l’enjeu sera soit d’atténuer les coûts de l’attractivité, soit de bénéficier des gains d’une nouvelle attractivité. Cet enjeu pose la question des formes d’action territoriale privilégiées ou à mettre en œuvre permettant d’accompagner des dynamiques émergentes, de réguler les incidences des dynamiques constatées, d’impulser une nouvelle dynamique. Ceci renvoie à une analyse des interactions entre les mutations des espaces et les stratégies territoriales. Cette gestion des dynamiques rurales est confrontée à des choix multiples selon les besoins exprimés et les compromis localisés. La cohabitation entre fonction productive et fonction résidentielle est un enjeu stratégique évoqué. Son mode opératoire s’appuie le plus souvent sur des dispositifs relativement cloisonnés pouvant relativiser la cohérence d’ensemble. L’usage du foncier régi par la norme (protection, réglementation) peut être source de conflits (cas de la forêt, cas des zonages renchérissant le prix du foncier).

Mots-clés : Mutations rurales, dynamiques territoriales, action publique, évaluation, innovation

Problématique

Par une analyse parallèle des dynamiques et de la demande foncières, le projet cherche donc à contribuer aux questions suivantes :
  • Quelle est l’adéquation entre les incidences de la multifonctionnalité des espaces ruraux et les logiques d’action des instruments d’intervention ?

  • Quels sont les déterminants majeurs de la pression foncière (en termes de disponibilité et de prix) pouvant être maîtrisés selon quel mode de gestion foncière ?

  • Comment apprécier les effets des choix d’action territoriale sur le processus de développement rural et tendre vers une gestion effective d’intégration des diverses composantes rurales ?

Ce projet est soutenu et financé par :

Cemagref-FRQ-petit

logo_inra_petit

Voir aussi

Contacts :

Coordination en Aquitaine : Maryline PEYREFITTE, Université Montesquieu Bordeaux 4 - CNRS - UMR GRETHA, peyrefit@u-bordeaux4.fr

Ressources :

Les résultats du projet ACTER sont désormais disponibles ici

Article ci-dessous : Rencontre-débat : Gestion du Foncier et Stratégies Territoriales (Université Bordeaux IV, le 24 juin 2010)